L’IRRIGATION DU CÔLON ET LA LOI